Mon premier voyage au Maroc - C'est parti pour un tour avec Philippe Soreil sur S.I.S Radio - 31 janvier 2022

716 vues

Mon premier voyage au Maroc - C'est parti pour un tour avec Philippe Soreil sur S.I.S Radio
Émission du 31 janvier 2022

Mon premier voyage au Maroc

J’ai toujours un peu de mal à me mettre en avant, mais pendant que tourne le film « Maman, c’est encore loin le désert ? », qui raconte l’aventure d’une maman et ses trois filles qui sont allées à pied sur 600 km de Marrakech au désert, dans le circuit Exploration du Monde un peu partout en Wallonie et à Bruxelles ... des tas de souvenirs de jeunesse remontent à ma surface ... et notamment le premier grand voyage que j’ai accompli au Maroc au milieu des années 70 ... avec une Renault 5 ... et ma copine de l’époque, Claude !

Voyage au Maroc - Philippe Soreil sur S.I.S Radio

Le voyage, on a ça dans le sang ou on ne l’a pas. Et quand je parle de grand voyage, c’est quand on arrive à déconnecter de toutes nos références, de toutes nos habitudes quotidiennes dans notre cadre de vie. Le grand voyage, pour moi, ce n’est pas forcément aller loin dans le monde, mais plutôt aller loin en soi. Et à l’époque de mes premiers pas dans l’aventure, il n’y avait pas toutes les techniques de communication d’aujourd’hui, qui, pour moi, ont rétréci la planète. On était aux débuts des années 70 ...

  • Oui évidemment pas d’internet, de GSM, de réseaux sociaux, de Whatsapp ...

Nos parents avaient d’autant plus de mérite de nous voir partir pendant des semaines et des mois sans pouvoir, comme aujourd’hui, nous suivre à la trace et en temps réel. On leur envoyait des courriers qui mettaient un ou deux semaines pour leur parvenir ... c’était quand même le grand saut vers l’inconnu de partir dans le sud marocain il y a 50 ans.

  • Et pourquoi le Maroc ?

Parce qu’il y avait deux fascinations en moi à l’époque : le désert et les hommes bleus. On s’est donc préparés en lisant les premiers guides du routard, en allant voir des séances Exploration du Monde, en lisant des livres d’aventures. Je rêvais de pouvoir partir avec un Land Rover pour rouler sur les pistes défoncées et caillouteuses du Haut Atlas, dans le sable et sur les dunes du Sahara, avec des plaques de désensablement, des jerrycan de réserves d’essence et d’eau, une tente fixée sur le toit pour éviter les scorpions et les serpents ... et comme je n’avais pas les moyens, je suis parti avec ma Renault 5, dont j’ai fait surélever le châssis pour pouvoir passer partout. On a quand même heurté un gros bloc de pierre sur un chemin très accidenté et fendu le réservoir de carburant au milieu de nulle part ...

  • Et nous avons réparé notre Renault 5 comment ?

Avec du chewing-gum. J’avais lu ça dans un guide de survie : le chewing-gum après avoir été bien mâché agit comme une pâte hermétique sur la fissure quand il est au contact de l’essence. On a aussi cassé la courroie de ventilateur, qui s’est détendue et a fini par céder par 45 ° à l’ombre. On a remplacé la courroie par un bas nylon.

  • Vous vous direz, parce que ma copine se baladait en bas nylon dans le désert ?

Non évidemment, j’avais aussi lu ça dans un récit et nous avions pris deux bas nylon avec nous au cas où cela nous arriverait ...

  • Et, est-ce qu'on a vu le désert et les hommes bleus ?

On a approché le désert par les trois routes qui y mènent, mais on ne s’est pas aventurés plus au sud, car on a chaque fois été stoppés par l’armée ... il faut dire que le Maroc était en guerre contre le Front Polisario soutenu par l’Algérie. Et le seul homme bleu qu’on ait vu, c’est au sud de Goulimine sous une tente ... c’était un homme déguisé et maquillé de bleu pour les touristes ... eh oui, déjà !

Écouter l'émission en podcast sur Sportify :


C'est parti pour un tour l'émission francophone sur S.I.S Radio qui vous parle de plus beaux voyages. En partenariat avec Exploration du monde

L'émission de notre explorateur vedette Philippe Soreil est aussi disponible en podcast sur les apps gratuites :

Rejoins-nous sur nos réseaux sociaux :